LA CHANTIGNOLLE........MATERIAUX ANCIENS EN REGION CENTRE - MATERIAUX ANCIENS LOIRET - MATERIAUX ANCIENS LOIR ET CHER - MATERIAUX ANCIENS CHER - MATERIEAUX ANCIENS EURE ET LOIR
  Entretien Pierres - Briques
 

ALGUES, CHAMPIGNONS, MOUSSES

- après grattage pour éliminer les traces, laver avec de l'eau additionnée de 5% d'eau de javel ou de 2% de formol (pharmacie) mélangé avec un peu d'alcool à bruler
Pour détruire les mousses, laver soit avec un fongicide du commerce (produit détruisant les champignons parasites en droguerie) ou au sulfamate d'ammonium ou en mélangeant de l'eau et 1% de dichlorophène (droguerie)

 

 

 ASPHALTE ET BITUME

 - d'abord refroidir le produit avec de la glace jusqu'à ce qu'il devienne cassant
- l'écailler alors avec un couteau de peintre ou autre outil adéquat
- frotter la surface avec une poudre abrasive
- rincer à grande eau

 

  

BOISSONS ALCOOLISEES, BOISSONS GAZEUSES, CAFE, THE

 sur taches fraiches
- recouvrir d'un tissu préalablement trempé dans un mélange de 1 volume de glycérine (pharmacie) et 4 volumes d'eau
- pour accélérer le détachage, on peut ajouter deux volumes d'alcool isopropylique (droguerie)
sur taches tenaces
- appliquer un cataplasme de talc ou de craie en poudre et de tétrahydrofurane (chez PROLABO Paris)

 

 CHEWING-GUM

 - d'abord refroidir le produit avec de la glace jusqu'à ce qu'il devienne cassant
- l'écailler ensuite avec un couteau de peintre ou autre outil similaire
 

 

 CHOCOLAT

- utiliser de l'alcool ammoniacal
- rincer à l'eau pure
 

 

 CRAYON

- gommer les traces de crayon
- s'il reste des traces en surface, laver à l'alcool à brûler pur
- s'il y a eu pénétration, appliquer un cataplasme de talc ou de craie en poudre avec alcool à bruler.
 

 

 EFFLORESCENCES (formation saline)

- cristallisation de sels minéraux contenus dans les matériaux (pierre ou mortier de joint) amenée à la surface du parement par migration de l'eau de pluie
Ce genre d'efflorescence disparait progressivement au fur et à mesure de l'élimination des sels minéraux, elles sont assez rapidement lavées par la pluie
- cristallisation de sels minéraux provoqués par la combinaison de la potasse et de la soude contenue dans un produit de ravalement alcalin
Simplement brosser, pas de remède curatif
 

 

 ENCRE

L'enlèvement de ce type de tache n'est pas garanti du fait de la diversité des colorants qui entrent dans la composition des encres. Cependant, on peut essayer les méthodes suivantes :
sur les taches d'encre bleue
- appliquer une pate constituée de 500 gr de blanc d'Espagne (droguerie), 400 gr d'eau, 100 gr de perborate de sodium (pharmacie)
- laisser sécher , brosser, rincer à l'eau
- s'il subsiste des taches brun jaunâtre, les imprégner durant 15 minutes avec une solution de 100 gr d'acide oxalique (droguerie) dans un litre d'alcool à brûler avec légère addition de bifluore d'ammonium (droguerie). Ensuite, neutraliser par une solution d'ammoniaque. Brosser, rincer abondamment à l'eau claire. Si nécessaire répéter l'opération.
sur les taches d'encre fraiches
- imprégner pendant 15 minutes avec l'une des solutions suivantes :
* 100 gr d'acide oxalyque (droguerie) dans 1 litre d'alcool à bruler
* 100 gr d'acide nitrique (droguerie) dans 1 litre d'eau
* 100 à 150 gr d'acide phosphorique (droguerie ou pharamacie) dans un litre d'eau
* 50 gr de borate de sodium (pharmacie) dans 1 litre d'eau
- ensuite neutraliser l'action des acides par une solution d'ammoniaque
- si les taches subsistent appliquer une pate composée de 600 gr de chlorure de calcium (pharmacie) et 400 gr d'eau.

 

 

 GOUDRON DE BOIS OU DE FUMEE

sur taches superficielles :
- frotter avec une poudre abrasive,
- passer ensuite un chiffon imbibé d'eau de javel
- rincer.
sur taches plus profondes :
- étendre une pate composée de kieselgurh et benzol
- laisser sécher, brosser
-décolorer la tache à l'eau de javel
- rincer abondamment
- pour accélerer l'élimination des taches provoquées par le goudron de bois, les frotter d'abord avec une solution de glycérine diluée dans l'eau.

 

 

 GRAFFITIS DE PEINTURES

 Les meilleurs résultats sont obtenus à l'aide de produits du commerce.
Les résultats sont fonction de 2 facteurs : la porosité des roches et la nature de la peinture.
Les peintures glycérophtaliques solvantées à l'acétone sont très difficiles à enlever.
Les peintures aérosols laquées sont enlevées avec des solvants courants du commerce ou, même avec certaines lessives ou nettoyants ménagers.

 

 GRAISSE

- gratter la graisse
- émulsifier la tache restante avec de l'eau savonneuse additionnée de phosphate trisodique (droguerie sur commande)
- rincer ensuite.
ou bien
- appliquer un cataplasme au trichloréthylène recouvert d'une feuille de plastique ou d'aluminium pour limiter l'évaporation.

 

 

HUILES 

En dehors des détachants du commerce très efficaces :
sur tache fraîche :
- éponger avec un tissu ou de la ouate hydrophile,
- recouvrir d'une substance absorbante : chaux grasse en poudre, terre à foulon, blanc d'Espagne
- laisser sécher puis brosser.

 

 MORTIER

 - décoller le dépôt de mortier avec un couteau de peintre ou similaire, nettoyer la surface souillée,
- frotter ensuite avec une solution d'un volume d'acide chlorhydrique pour 10 volumes d'eau,
- limiter le temps de contact de la solution sur la pierre, rincer abondamment.

 

 

PEINTURE

sur tache fraiche :
ne pas appliquer de solvant. Utiliser un tissu absorbant, frotter en ajoutant une poudre à récurer et rincer à grande eau.
sur tache ancienne :
séchée, chaque type de peinture requière en fonction de sa nature un agent détachant particulier. Se renseigner auprès du fournisseur. Les réactifs nettoyants sont d'une manière générale : le benzène (droguerie) pour les peintures glycérophtaliques et vinyliques, l'alcool méthylique (méthanol)pour les peintures à l'huile.
 

 

ROUILLE

- commencer par éliminer la cause des taches
- utiliser le "rubigine", antirouille de commerce composé d'acide fluorhydrique et oxalique ou bien procéder comme suit :
sur les taches superficielles :
- imprégner les taches durant 15 minutes avec une solution de 100 gr d'acide oxalique (droguerie) par litre d'alcool à brûler avec une légère addition de bifluore d'ammonium (droguerie)
- brosser, rincer abondamment à l'eau claire, si nécessaire répéter le traitement.
sur les taches très prononcées :
- appliquer un cataplasme de 5 à 10 mm d'épaisseur composé de :
* blanc d'Espagne
* 1 kg de citrate de sodium (droguerie)
* 6 litres de glycérine (pharmacie)
* 6 litres d'eau
- laisser sécher, brosser
- rincer abondamment à l'eau claire
- répéter le traitement si nécessaire
 

 

SALPETRE

Le salpêtre est le résidu du développemnt de bactéries qui utilisent pour se nourrir l'ammoniaque provenant des eaux du sol et le carbonate de calcium contenu dans le mur.
Un autre type de bactéries utilise le soufre réduit dont le résidu est le sulfate de calcium qui par son gonflement provoque des lésions en plaques.
Pour qu'il y ait formation de salpêtre sur un mur, il faut que les cinq conditions suivantes soient remplies :
1 - une partie du mur est à l'air libre, l'autre est au contact du sol
2 - le sol contient des matières organiques nitreuses
3 - le sol est humide
4 - les matériaux constituant le mur sont poreux
5 - il y a une présence de bactéries dans le sol ou sur le parement du mur
Le processus de formation du salpêtre est étroitement lié à la migration de l'eau du sol vers le parement libre du mur.
Lorsque le processus de salpêtre est amorcé, il se continue indéfiniment, car les matières nitreuses à partir desquelles il se forme existent dans le sol en quantité importante et facilement renouvelable par circulation d'eau.
La présence de salpêtre prouve que la construction du mur n'a pas été faite de manière rationnelle, pour lutter contre, il suffit d'intervenir sur une ou plusieurs des cinq conditions nécessaires à sa formation . On peut ainsi traiter à divers emplacements :
- dans le sol avoisinant les fondations on peut soit
* enlever les matières organiques en contact avec les fondations
* mettre un feuille de matière plastique étanche ou un enduit bitumeux, le long de la fondation avant de remplir de remblais ne contenant pas de matières organiques
* canaliser les eaux d'écoulement
* drainer au niveau des fondations
* daller le sol en bordure des murs
- dans le mur : scier le mur à la base et introduire une barrière étanche horizontale
- sur le parement du mur :
* appliquer une solution désinfectante (sulfate de cuivre, sulfate de zinc, bichlorure de mercure) ou un produit anti-salpêtre
* détruire les bactéries par la flamme

 

 

 VIN

- employer un tissu ou de la ouate hydrophile imbibée d'une solution de 25 gr de bisulfite de soude (droguerie) par litre d'eau